Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
upek.over-blog.com

Université Populaire en Kercorb

"Les climats passés et futurs de la terre"

"Les climats passés et futurs de la terre"

Samedi 17 Septembre 2022 à 17 h

 

à MONTBEL, Maison du Lac

Conférence de Bernard DUPRÉ :

"Les climats passés et futurs de la terre"

 

Entrée gratuite pour les adhérents,

participation libre pour les non adhérents. 

 

Bernard DUPRÉ (retraité ancien directeur de recherches au CNRS) a fait ses études à l’université Paris 7 et a travaillé à l’Institut de Physique du Globe de Paris après avoir intégré le CNRS. Il a en 1993 choisi de travailler à Toulouse où il a pris successivement la direction d’un laboratoire de géosciences et d’environnement puis la direction de l’Observatoire Midi Pyrénées et du pic du midi. Il a d’autre part été responsable d’un laboratoire mixte à l’étranger en Russie, et il a pris de très nombreuses responsabilités nationales. Il a utilisé les outils de la géochimie afin de mieux comprendre l’évolution de la planète terre et le rôle de l’eau sur l’évolution des climats. Son travail récent a aussi été consacré à l’étude des éléments en traces dans l’atmosphère, les rivières, les sols, dans des milieux « naturels » ou anthropiques.

 

 

"les climats passé et futurs de la terre"

La conférence sur les climats de la Terre est avant tout un voyage dans le temps.

Nous partirons de la formation de notre planète, la Terre, il y a 4.5 milliards d’années jusqu’à nos jour.

Nous regarderons les grandes évolutions des climats avec des périodes chaudes mais aussi glaciales.

Nous essaierons de comprendre pourquoi le climat de notre planète change sans cesse. Notre planète vivante à une longue histoire très diversifiée avec des évolutions lentes mais aussi catastrophique. Planète terre ou nous découvrons des interactions forte entre la dynamique interne et les cycles externes ( l’océan, l’atmosphère biosphère.)

 Planète soumise pour la première fois a des transformations induites par l’activité d’une espèce, l’Homme. L’homme en effet est devenu le premier agent géologique qui transporte plus de matière que les fleuves, qui émet aussi plus de particules et de gaz dans l’atmosphère que les volcans.

Cette conférence est l’occasion de donner un regard particulier d’un géochimiste qui a voyagé dans le monde entier et qui a travaillé sur la recherche de la compréhension du fonctionnement de notre planète Terre et qui bien sur s’interroge sur son devenir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article